top of page

Accroche : Cet arrêt de la Cour de cassation, rendu le 13 septembre 2017, concerne la régularité d'un contrôle d'identité effectué dans le cadre du plan Vigipirate et de l'état d'urgence.

Faits : À l'issue d'un contrôle d'identité en gare de Château-Thierry, M. Y..., de nationalité tunisienne et en situation irrégulière sur le territoire français, a été placé en retenue pour vérification de son droit au séjour puis en rétention administrative.

Procédure : M. Y... a formé un pourvoi contre l'ordonnance rendue par le premier président de la cour d'appel de Paris le 9 février 2016. Il invoque un moyen unique de cassation.

Question de droit : La question posée à la Cour de cassation est de savoir si le contrôle d'identité effectué dans le cadre du plan Vigipirate et de l'état d'urgence est régulier.

Décision de la cour de cassation : La Cour de cassation casse et annule l'ordonnance rendue par le premier président de la cour d'appel de Paris. Elle estime que la référence abstraite au plan Vigipirate et à l'état d'urgence ne permet pas, à elle seule, de justifier le contrôle d'identité en l'absence de circonstances particulières constitutives d'un risque d'atteinte à l'ordre public.

Portée : La Cour de cassation rappelle que la régularité d'un contrôle d'identité dans le cadre du plan Vigipirate et de l'état d'urgence nécessite la présence de circonstances particulières constitutives d'un risque d'atteinte à l'ordre public. La simple référence à ces plans ne suffit pas à justifier la régularité du contrôle d'identité.

Textes visés : Article 78-2, alinéa 7, du code de procédure pénale (dans sa rédaction antérieure à celle issue de la loi n° 2016-731 du 3 juin 2016), article L. 411-3 du code de l'organisation judiciaire, article 700 du code de procédure civile, article 66 de la Constitution.

Article 78-2, alinéa 7, du code de procédure pénale (dans sa rédaction antérieure à celle issue de la loi n° 2016-731 du 3 juin 2016), article L. 411-3 du code de l'organisation judiciaire, article 700 du code de procédure civile, article 66 de la Constitution.

Commentaires
Les commentaires n'ont pas pu être chargés.
Il semble qu'un problème technique est survenu. Veuillez essayer de vous reconnecter ou d'actualiser la page.
bottom of page